Actualité

piqûre d'insecte

Piqûres d’insectes : Quelques conseils !

Du simple prurit au choc anaphylactique, les piqûres d’insectes peuvent provoquer des réactions importantes.

Que faire en cas de piqûre de guêpe ?

Les piqûres d’hyménoptères (guêpes, abeilles, bourdons,frelons) sont parfois grave. Le degré de dangerosité est lié au risque de choc anaphylactique, potentiellement mortel en l’absence de traitement. En cas de piqûre(s), il est important de procéder en quatre étapes : ablation de l’aiguillon sans exercer de pression pour éviter la diffusion du venin, désinfection de la zone piquée, contrôle chez un médecin, vérification du statut du vaccin antitétanique .

Piqûre de moustique et femme enceinte ?

En France, les piqûres de moustiques ne constituent pas un danger particulier pour la femme enceinte. En revanche, si la femme enceinte a voyagé, le paludisme, la dingue et le chinkungunya, (dont la vecteur est un moustique), peuvent avoir des graves conséquences sur le fœtus et le nouveau-né. Si vous êtes enceinte et devez voyager, privilégiez les répulsifs naturels ou à concentration minimale en DEET (-30%).

Araignées, aôutats, puces ?

Piqûres très désagréables car très prurigineuses mais pas dangereuses. Seule la piqûre de l’araignée « veuve noire » peut provoquer une douleur intense des membres, hypersudation, contractures abdominales mais cette araignée sévit dans le pourtour méditerranéen, et non dans nos régions.Toutes ces piqûres se traitent par une crème à base de cortisone associée à un traitement antihistaminique.

Comment protéger les enfants des moustiques ?

Il existe de nombreux répulsifs qui ne peuvent être utilisés avant l’âge de 6 mois.(dans ce cas utiliser des moustiquaires de berceau ou poussette).

Quelques conseils :

– Chez l’enfant, le répulsif doit toujours être appliqué par un adulte pour éviter les accidents.

– Éviter de mettre du répulsif sur les mains des enfants pour ne pas qu’il se retrouve dans leur bouche.

– Privilégier des vêtement couvrants

– Laver les zones enduites de répulsif après l’arrêt de l’exposition au risque

 

En résumé, de faible cas de piqûres d’insectes sont graves (sauf parfois piqûres de guêpe). Dans ce cas, le premier réflexe à adopter et d’appeler le 15.

image2

Les poux

Rentrée des classes, retour de colonie de vacances… il n’y a plus de saison pour les poux, ils sont présents toute            l ‘année.

Le poux est un petit insecte brun d ‘environ 3 mm qui sévit dans toutes les chevelures ( peu importe la couleur du cheveux, et qu’il soit propre ou sale ) et toutes catégories sociales. Le poux se déplace très vite le long des cheveux, il ne sait ni sauter, ni voler, mais il nage très bien à la piscine.

Les lentes sont les oeufs du poux, de forme ovale, grisâtres, elles sont fixées près de la racine des cheveux. Après éclosion, elles deviennent blanchâtres. Un poux pond jusqu’à 10 lentes par jour.

 

Comment traiter ?

On se procure en pharmacie un produit qui tue les lentes et les poux, souvent à renouveler quelques jours après la première application. Bien suivre le mode d’emploi propre à chaque produit et ne pas hésiter à solliciter son pharmacien en cas de doute.

On traite également l ‘environnement = les draps, doudous, casquettes,bonnet, siège-auto…Tout ce qui peut- être mis dans le lave-linge sera lavé à 60° minimum, sinon enfermer les affaires dans un sac poubelle pendant 2 jours. Votre pharmacien pourra également vous conseiller des produits pour l’environnement.

 

Conseils =

_ Vérifier tous les jours sa chevelure en cas de contact avec  une personne ayant des poux. On ne se gratte pas obligatoirement en cas d’invasion par les poux.

_ Ne pas échanger son bonnet, écharpe, casquette, brosse à cheveux…

_ Attacher les cheveux longs, les couper facilitera le traitement.

_ Porter un bonnet à la piscine.

_ Prévenir le maître ou la maîtresse d’école.

_ Utiliser un produit de prévention (ex : Pouxit Proctection Anti poux ) en cas de risque d ‘infestation.

images (33)              poux6full1

insomnie3

L’insomnie

L’ insomnie ( du latin somnus = sommeil ) est difficile à définir de façon précise, car il n’ existe pas de « norme » en matière de sommeil. Il y a les gros dormeurs ( 9 ou 10 heures, parfois 11 ou 12 !), les petits dormeurs ( 5 ou 6 heures, ou moins ) , les lèves-tôt et les couches tard. A chacun son propre rythme, mais le sommeil doit rester réparateur.

_ Les troubles du sommeil doivent être pris en charge suivant le type d ‘insomnie =

-> L’insomnie passagère : due à un problème ponctuel (= bruit,lumière, petite période stressante, grosse chaleur…), elle peut durer entre une nuit à un mois.

-> L’insomnie chronique : elle dure généralement depuis plus d ‘un mois, et est généralement causée par de               l ‘anxiété ou un état dépressif, ce qui doit inciter à consulter un médecin.

 

_ Conseils hygiénodiététiques =

-> La température de la chambre à coucher doit se situer entre 18 et 19 °C .

-> Posséder une bonne literie de qualité.

-> Prendre un dîner léger, pauvre en protéines animales.

-> Ne pas lutter contre les premiers signes de fatigue.

-> Eviter toute activité physique ou intellectuelle intense avant le coucher.

 

_ L’insomnie est un symptôme, pas une maladie en soi. Avant de penser à la traiter, il faut donc en trouver la cause.

Parlez-en à votre pharmacien, il pourra vous conseiller afin de vous aider à retrouver un sommeil réparateur.

Coordonnées

Pharmacie Glacis du Château
25 Avenue du Capitaine de la Laurencie
90000, Belfort
Tel : 03 84 54 08 55
Fax : 03 84 54 09 82

Ecrivez nous

Bien-être et santé

Site réalisé par